Les obligations vertes de l’UE excluent le nucléaire via Le Figaro

Par Anne Cheyvialle

La Commission européenne prévoit de lancer sa première obligation verte à partir d’octobre pour financer le plan de relance post-Covid de 750 milliards d’euros. Le cadre réglementaire a été validé ce mardi. «Le projet de l’UE d’émettre jusqu’à 250 milliards d’euros d’obligations vertes d’ici à 2026 fera de nous le plus gros émetteur d’obligations vertes au monde», a affirmé Johannes Hahn, le commissaire au Budget. Alors que les débats sur la taxonomie européenne, visant à définir les investissements favorables à la transition énergétique, ne sont pas définitivement tranchés, qu’ils divisent en particulier sur le sujet sensible de l’atome, Bruxelles exclut d’utiliser les obligations vertes pour des projets de centrale nucléaire.

L’argent levé sur les marchés par ce mécanisme «ne pourra en aucune manière financer des investissements dans le nucléaire», a clarifié le commissaire, car cette filière n’est pas reconnue comme contribuant à la transition verte dans le cadre du plan de relance européen. […]

Lire la suite

This entry was posted in Français and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.